Toko Blaze et Eh Mec!

Capture d’écran 2014-04-12 à 15.22.58  Capture d’écran 2014-04-12 à 15.47.03

Toko Blaze : chant / Christophe Isselée : guitare / MicFlow (Under Kontrol) : beat-box / Fred Buram : sax, flute & melodica

La nouvelle aventure de l’urban griot 

L’urban griot de la cité phocéenne qui a fait ses armes à l’école du sound system dans le bruyant quartier de la Plaine fait partie des MC’s les plus performants du bassin méditerranéen. 

A l’initiative, on retrouve Toko Blaze, l’urban griot phocéen, connu pour ses collaborations avec des grands noms de la scène locale tels que IAM, Massilia Sound System, Ba Cissoko. Évoluant depuis plus de vingt ans dans le milieu reggae-hiphop, Toko a dessiné de sa plume une passerelle entre le port de Marseille et les côtes africaines. D’origine ivoirienne et camerou- naise, Christian Vlei aka Toko Blaze est né en 1973 à Niamey (Niger). A l’âge de onze ans, il arrive à Vitrolles, au vieux village, où vit toujours sa famille.

L’histoire d’Eh mec ! démarre un 15 février 2014 à la Meson (haut lieu culturel marseillais). Dans le cadre de la 5e édition du festival «Cordes sans Cibles», une Carte Blanche est confiée à Toko Blaze.

Pour l’occasion, il invite :

Fred Buram, saxophoniste d’origine Guadeloupéenne avec lequel il fit un bout de route au sein du groupe Jamasound (rock-steady/ska). Ses lignes de basses au sax Baryton, ses envolées à l’Alto ou à la flute traversière apportent à la création un air de Brass Band créole.

Christophe Isselée, guitariste hors-pair qu’il côtoie souvent sur les scènes du grand Sud. Empreint de déserts et de grands espaces, Christophe dit «Choukri» a évolué dans différentes formations locales telles que Vibrion et Kanjar’oc. Les résonnances du son de la guitare Dobro nous attire dans les profondeurs de la culture afro-américaine.

Micflow, l’human drum, membre du duo PHM (Pure Human Music) ainsi que du quatuor Under Kontrol (champion du monde de beatbox en 2009). Le beatboxer apporte un accompagnement à la fois vocal et musical du mc leader : vibe urbaine et humaine, se jouant de toutes les rythmiques au moyen de sa seule bouche (hip-hop, drum’n’bass, ragga).

Sur scène, l’alchimie est immédiate. La Meson est emportée par le groove urbain, le blues afro, le skank reggae, le chaloupé latin et les sonori- tés calypso-jazz. Les chassés croisés fusent du chanteur au beatboxer, du beatboxer au sax ou au guitariste et font monter progressivement la tension, pour la relancer à chaque fois dans une nouvelle direction. Eh mec ! invite au mélange des genres et le public ravi est debout.

De cette expérience, les quatre gaillards décident de poursuivre l’aventure. Un nouveau combo est né.

 

Toko Blaze

 

Il a fait ses armes dans le quartier marseillais de la Plaine. On le dit entier et engagé. Toko Blaze, c’est un savant mélange de deux cultures (africaine et française). Originaire des quartiers Nord de Marseille, Toko Blaze est arrivé à Vitrolles à son adolescence.
Là-bas, Toko Blaze, en plus de former un groupe, organise le premier festival rap de Vitrolles. Dès le début de sa carrière, le ton est au reggae. Pour autant, il n’en oublie pas le hip-hop. Quand sort son album Urban Griot en 2011, Toko semble n’avoir qu’une idée en tête : porter haut la parole du bitume. Quelques années plus tard, cela semble toujours être l’objectif de l’artiste.

L’urban griot de la cité phocéenne fait partie des MC’s les plus performants du bassin méditerranéen. Depuis plus de 20 ans, il n’a cessé de multiplier les rencontres artistiques et les collaborations musicales avec des grands noms de la scène locale tels qu’Akhenaton, Ba Cissoko, Sam Karpienia, Sékou Kouyaté, Ihmotep, Sibongile Mbambo, Massilia Sound System…

À cheval sur le skank, la rime en verbe et le poing bien levé, Toko cherche avant tout à innover et marquer à travers ses textes son attachement à sa double culture franco-africaine. Sa tchatche raggamuffin se mêle à de multiples influences pour un rendu qui se pose comme une fusion de la musique populaire des quartiers cosmopolites de Marseille.

Le site

Facebook

 

 

Publicités